Bienvenue à Wasyeara, le lycée où tout les rêves peuvent se réaliser !
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un travail pour survivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaburieru

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 22
Localisation : Devant une console

MessageSujet: Un travail pour survivre   Ven 27 Fév - 10:14

Une fois son entrainement de l'après-midi terminé, Gaburieru fila pour son boulot du soir qui l'occuperait jusqu'à tard dans la nuit. Il détestait travailler mais il devait survivre et trouver de l'argent pour manger. Juste le temps de se sécher de sa petite baignade et d'enfiler sa tenue de travail. Ses horaires ne lui posant pas de problème, il arrive à concilier travail et scolarité. Cependant, il appréhende un peu car c'est son premier jour et qu'il devait être en contact avec des inconnus, lui qui est timide. Il entra dans la salle de repos où il y avait le patron. Il lui demanda comment Gaburieru se sentait.

-Bien, je suis un peu nerveux. C'est quoi mes horaires exactement de la semaine ?

Le patron lui donna une fiche avec marqué les horaires.

Lundi 17 heure-23 heures
Mardi 17 heures-23 heures
Mercredi Repos
Jeudi 18 heures-Minuit
Vendredi, Samedi et Dimanche Repos


Cela convenait à Gaburieru, c'était pas trop tard pour lui. Sur ce, il se plaça derrière le comptoir en l'attente de son premier client.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hashado Ken
Professeur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 37
Localisation : Là où ça bouge

MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   Jeu 19 Mar - 11:25

La petite sonnerie de l'ouverture des portes coulissantes résonna dans les airs alors que l'homme rentrait dans le petit combini, une épaise serviette autour du cou et le front recouvers de sueur. L'odeur puissante d'un déodorant l'empêchait de gâcher l'oxygène des voisins. Il avait tout simplement son débardeur et son short, les baskets sur l'épaule, tenues entre elles par les lacets. Il avait repéré ce petit magasin en allant au lycée, et il y avait de fortes chances qu'il y passe à un moment ou un autre, puisque de toute façon il ne ferait ses courses plus que là. S'il avait besoin de quelque chose qui n'y était pas, il le ferait importer, tant pis.

Il commença donc à passer dans les rayons, s'empara d'une bouteille d'eau, d'une autre de boisson énérgisante, d'une pomme et d'un sandwich au miso. Engougrant le tout dans le sac plastique qu'il avait récupéré à l'entrée, il termina de faire un tour d'horizon pour voir s'il lui manquait quelque chose. Non. Un magazine sur le sport traînait sur le stand. On pouvait le voir dessus dans sa tenue de volley-ball, avec en gros titre :


RETOUR SUR LE PARCOURS D'UN CHAMPION

L'homme afficha un sourire à peine narcissique et s'empara du magazine avant de le mettre dans son sac. Puis il se dirigea par la caisse et posa le sac avant de s'apercevoir qu'il connaissait la tête qu'il dominait. Il ne put s'empêcher de retenir un rire sonore qui résonna dans tout le magasin. Son rire à plein poumon terminé, il revint sur son élève.

Ah bah si je m'y attendais ! J'aurais sûrement pas été plus présentable. Tu travail ici p'tite larve ? On risque de se croiser souvent alors.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaburieru

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 22
Localisation : Devant une console

MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   Lun 6 Avr - 19:50

Peu de temps après le début de sa première journée, Gaburieru entendit la sonnette d'entrée retentirent.
-Bienvenue à vous lança-t-il au client.
Cependant, il l'ignora royalement. Apres quelques instants il réalisa que c'était Ken le survivant en personne qui était le client.
Au moment de payer, le géant tapa la discute en engageant un magnifique "P'tite larve" à son égard  qui le vexa un peu mais ce n'était que partie remise.

-Oh msieur, vous faites vos courses ici ? Sympa le sobriquet de p'tite larve, je trouve ça un peu vexant mais j'aime bien.
Au fait, ça vous fera 700 Yen.
Et il tendit la main avec un grand sourire sur le visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hashado Ken
Professeur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 37
Localisation : Là où ça bouge

MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   Mer 8 Avr - 6:17

Hashado passa une main dans ses cheveux pour les plaquer derrière son cou, exhibant par la même ses muscles saillant sur son tee-shirt qui donnait l'impression d'être à peine grand pour ses pectoraux.

Et ouais, j'fais mes courses ici. C'est plus calme que sur le reste du pays et puis c'qui a ici me suffit.

Jaugeant l'élève de son regard haut, Hashado le regarda faire son travail avant de répondre à la question du sobriquet. Puis il lui annonça le prix. L'homme tira son porte-monnaie de sa poche et chercha l'argent demandé avant de poser sur dans la main de son élève mille yens. C'est bien quelque chose dont il ne manquait pas, l'argent. Alors autant rendre service à un étudiant dans le besoin.

Tiens, garde la monnaie, ça te feras une avance sur salaire.

Puis il récupéra son sac avec son contenu et continua à jeter son regard sur lui. Il repensait à ce que lui avait dit le garçon quant au côté un peu vexant du terme p'tite larve. L'homme afficha un sourire blanc tranchant accompagné d'un petit bruit.

Alors t'auras qu'à me prouver le contraire pour que je t'appel plus comme ça, p'tite larve.

Il lança un regard de défi à l'adolescent pour voir sa réaction. Les personnes qu'avaient du cran, décidément, il adorait ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaburieru

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 22
Localisation : Devant une console

MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   Jeu 9 Avr - 20:51

Pendant qu'il encaissait la monnaie, Gaburieru encaissa la monnaie. Cependant, Hokuto no Ken(nom japonais de Ken le survivant) lui dit de garder la monnaie en tant qu'avance sur salaire.
Habituellement, il aurait accepter mais c'était son premier jour et ce n'était pas son rôle de recevoir de l'argent des clients. Il ignora donc la dernière partie de la phrase du géant.

-C'est un peu vexant mais c'est marrant, j'aime bien. Donc, vous pouvez continuer m'appeler comme ça même en cours à condition que je vous appelle aussi par le surnom que je vous ai trouvé.
Pendant qu'il disait, il lui rendit l'argent en affichant un grand sourire comme le voulait son job mais avec dans le regard une lueur narquoise pleine de défiance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hashado Ken
Professeur
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 37
Localisation : Là où ça bouge

MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   Jeu 30 Avr - 8:08

Ce petit avait de plus en plus de cran. Voilà qui le changeait bien. L'homme ne ria pas à gorge déployé comme d'habitude, mais se contenta de sourire d'un air carnassier, exhibeant rapidement ses dents impeccablement blanches. C'était en quelque sorte, un signe de respect. Du petit respect. Juste un peu de respect. La monnaie en trop lui fut rendu. Bien, l'homme n'allait pas insister. C'est vrai que les pourboires, ça devait pas être le quotidien des caissiers de combini. Tant pis, il récupéra sa monnaie et la renfourga dans sa poche.

Tu m'fixes des conditions ? Ça c'est sûr, tu manque pas de cran p'tite larve. J'serais bien curieux de connaître ce fameux surnom que tu veux me donner.

D'habitude, les surnoms qu'il avait eu étaient plutôt synonyme de victoire, de champion, voir de dieu parfois, même s'il appréciait beaucoup moins les références aux divinités cosmiques. Il ne fallait pas exagérer, il restait un homme. Un homme fort et doué, certes, mais un homme.

Après ce dernier petit échange, il rejoindra sa bicoque en bord de plage. Il se ferait bien une petite séance sportive avant de rejoindre les bras de Morphée. Vivement la prochaine heure de cours, qu'il puisse voir un peu ce que les jeunes ont dans le ventre aujourd'hui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaburieru

avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 27/10/2013
Age : 22
Localisation : Devant une console

MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   Dim 3 Mai - 13:59

Visiblement, le cran de Gaburieru avait payer. Ce cran qu'il n'avait montrer à peu de personne réelle puisqu'en effet il ne peut s'empêcher de défier les personnes qu'il sait plus fort que lui. Cette partie de lui prime sur sa timidité.
Le Géant avait souris en montrant ses dents blanches comme le marbre. C'était sans aucun doute une marque de respect.
Cependant, il faudra qu'il fasse attention dans les prochains jours, le prof l'attendra au tournant.

Puis le client repris sa monnaie tout en demandant quel était donc ce surnom.

- Connaissez-vous le jeu vidéo Street Fighter? Votre bandana rouge sur la tête me fait penser à Ryu le personnage principal. Pourquoi pas le surnom de Ryu ?

Pendant qu'il parlait il a rempli un sac des achats du client. A présent, il lui tendait en attendant une réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un travail pour survivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un travail pour survivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PNJ pour équipage
» L'heure d'étude n'est pas pour les bavards!
» Loi pour la protection des travailleuses/eurs domestiques.
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Les Ambassadeurs du GVT Intérimaire doivent partir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wasyeara :: Extérieur :: Seikomart-
Sauter vers: